SENEGAL : Abdoulaye Baldé, chef de parti d’opposition soutient Habré

"Je pense qu’il faut qu’on respecte la dignité humaine. C’est vrai qu’il y a eu des exactions, mais Habré n’était pas seul au pouvoir, par conséquent le Président actuel était à l’époque chef de la garde présidentielle. Donc, je pense que si justice doit être rendue, elle doit être rendue pour tout le monde. Pas une justice sélective comme ça se fait aussi au Sénégal", a martelé le maire de Ziguinchor, d’après le Populaire. L’ancien ministre d’Etat a invité Macky Sall à ne pas aller trop en besogne dans cette affaire. "Je ne pense pas qu’il faut aller vite en besogne pour essayer de gagner des lauriers au niveau international alors qu’on a en pas encore au niveau national", a-t-il dit.