PACOTILLE : « ’Mon engagement se fait au nom de la Téranga » (Source Aps)

Le rappeur sénégalais Pacotille a défendu lundi lors d’un point de presse l’ancien président tchadien Hissène Habré, estimant que ce dernier est ‘’innocent et victime d’un complot’’.
‘’Mon engagement se fait au nom de la Téranga (hospitalité), au nom de la justice, contre le complot, pour la solidarité entre Africains. Hissène Habré a été un homme engagé pour défendre son pays. C’est pourquoi, il est traqué’’, a expliqué Pacotille.

‘’Aujourd’hui, notre pays (…) va abriter et organiser ce complot déguisé en procès. Nos dirigeants ont fait du +procès+ de Habré, une priorité nationale au détriment des préoccupations réelles des populations’’, a déclaré le rappeur.

Au sujet de Hissène Habré toujours, il a déclaré : ‘’On a la France, le gouvernement de Macky Sall, Idriss Deby, la Belgique, l’Union africaine et les autres ONG (organisation non gouvernementales) dites de droits de l’homme, toute cette coalition internationale contre un homme seul avec sa famille’’.

Il a annoncé l’organisation d’un concert à Ouakam (quartier dakarois où Habite la famille Habré) d’ici décembre ’’avec de grands artistes épris de justice pour la libération’’ de l’ancien homme fort de Ndjaména en détention préventive à Dakar pour crimes de guerre et contre l’humanité.

’’Il faut, a encore dit le musicien, qu’à Diourbel, dans le fin fond du Sénégal, que les gens sachent que le président Habré est victime d’une conspiration. Il n’a rien fait, c’est un homme paisible, tout ce qu’on lui reproche c’est d’avoir dit non à l’Occident’’.

Pacotille a demandé au président Macky Sall ‘’de faire comme ses prédécesseurs Diouf (Abdou), Wade (Abdoulaye), en laissant Habré tranquille et s’occuper des préoccupations des Sénégalais’’.

Le rappeur affirme n’avoir pas de soutiens dans sa défense de Habré. ‘’Il n’y a personne derrière moi. Je vais sortir un album qui s’appellera +Apocalypse+ (…) C’est une musique que j’ai faite par conviction personnelle’’, a-t-il soutenu.