ME SERRES : « Ce sont les milliards que Déby a versés dans les caisses des chambres africaines qui ont poussé Mbacké Fall à arrêter Habré »

Me François Serre, un des avocats de l’ancien chef d’Etat Tchadien, Hissène Habré, détenu au Sénégal pour crime de guerre, crime contre l’humanité, entre autres délits, n’est pas content de la justice Sénégalaise. Il l’a fait savoir ce samedi, à l’émission Grand Oral de la radio Rewmi Fm. L’avocat a dénoncé les irrégularités notées dans l’arrestation de son client. Dans un entretien exclusif à paraitre dans l’édition du Quotidien Rewmi du lundi 8 juillet, il s’est offusqué : « C’est la première fois qu’un ancien chef d’Etat se fait arrêter sur la demande d’un autre chef d’Etat. Qu’ Idriss Déby, remercie le président Macky Sall pour le service qu’il lui a rendu, c’est dire à quel point on est dans la politique, puisque c’est un homme politique qui remercie un homme politique pour une décision judiciaire. Et la justice sénégalaise a rendu service à la politique Tchadienne ; et on connait l’empressement de son arrestation. Ce sont les milliards qu’Idriss Déby a versés dans les caisses des chambres africaines qui ont poussé le procureur Mbacké Fall à arrêter le président Habré, tout en faisant semblant d’ignorer le droit. Il sait très bien qu’il ne peut pas ordonner d’arrêter le président Habré » Khalil Diémé