Lignes de Défense du 12 août : La Résolution 10 "Pétrodollars contre Impunité" votée à l’unanimité par les 7 juges des CAE et Idriss Deby.

L’article 10 du statut des chambres africaines prévoyait la possibilité de porter plainte contre Idriss DEBY. Pour éviter les mauvaises surprises, le Procureur des chambres africaines a, lui même, annoncé la couleur dés son retour du Tchad. "DEBY n’a rien fait", a t-il hurlé, à la conférence de presse. Autrement dit, vous pouvez déposer les plaintes que vous voulez, c’est moi qui décide. Dés lors, Deby peut à son tour, dire : "Je suis prêt à venir répondre devant mes juges ", "que je paie et qui vous ont déjà annoncé qu’ils méritaient bien, les salaires mirobolants que je leur assure avec l’argent volé des caisses de l’Etat."

Le tribunal des flagrantes impunités !