LIGNE DE DEFENSE : L’histoire retiendra…

…Que l’ancien Président du Tchad ne s’est jamais opposé à la tenue d’un procès équitable .

Que le Président Habré avait été sacrifié par une tribu d’énergumènes nourris, soignés, hébergés, entretenus par l’un des plus grands dictateurs de l’Afrique contemporaine.

Que le complot contre le grand résistant noir Hissein Habré avait été entériné au Sénégal sous le règne du Président Macky SALL

Que la mise en scène de ce pseudo procès avait été réalisée par un Procureur commercial (PC) qui se démarque de la race des Magistrats qui ont toujours fait la fierté de cette corporation, jusque là soustraits du processus dans ce dossier.

Que le Président Habré avait été condamné sans la tenue d’un procès juste et équitable.

Que la prison qui doit l’accueillir avait été construite sans tenir compte de son présomption d’innocence, sans qu’un procès n’ait lieu.
Que ce Procureur commercial (PC) s’était basé sur les conclusions d’un rapport commandité par le dictateur Déby (23 ans de pouvoir) pour arrêter l’honorable président Habré.

Que le PC s’était aussi fondé sur un rapport de la Belgique, un état génocidaire et bourreau de Patrice Lumumba pour sacrifier Habré l’africain.

Que le Ministre de la Justice du Sénégal Me Sidiki KABA avocat des plaignants avait donné le ton du procès, lors de sa passation de services, en qualifiant le président Habré de « bourreau ». Le verdict était donc connu.

Que le Procureur Mbacké Fall avait dit que la procédure sera à charge, donc un procès à sens unique, uniquement pour étaler la couverture de l’immunité et de l’impunité sur le président Déby ancien patron de la DDS, ancien Ministre de la Défense, devenu Chef d’Etat du Tchad à la suite d’un coup d’Etat, et qui aujourd’hui, les « perdiumise » à souhait.

Que le procureur Mbacké Fall avait soutenu qu’un avocat « fantôme » sera désigné pour défendre le président Habré. Ridicule sera cet avocat qui acceptera de jouer une sale besogne dans ce complot international. On verra…

Que le Peuple Tchadien divisé, avait été placé au cœur d’un combat qui n’avait jamais été le sien.

Que le procès Habré s’était tenu au Sénégal, au nom du peuple sénégalais qui n’avait jamais fait donner son aval à ce complot . Bien au contraire…

Jusqu’à la fin de leur existence, le président Macky SALL, Aminata Touré premier Ministre, Me Sidiki KABA Ministre de la Justice, Mbacké Fall Procureur spécial, Reed BRODY, Alioune TINE, Assane Dioma NDIAYE etc… porteront cette haute trahison faite au peuple africain, telle une tumeur dans leur conscience déjà balafrée.