Excellence Président ALHADJ HISSEIN HABRE. NOSTALGIE D’UN DIRIGEANT NOBLE

Amertume et Angoisse sont présentes dans le cœur de vos concitoyens suite aux méfaits que les ignorants vous font subir. Permettez-moi de vous transmettre mes sincères salutations.

EXCELLENCE, le monde est devenu tellement injuste au point où les justes sont devenus des cibles potentielles pour les injustes. Sinon comment pourrions-nous expliquer l’acte machiavélique du gouvernement sénégalais qui a piétine la tradition hospitalière légendaire du peuple sénégalais. Certes, pour eux le feu chasse le feu et le clou chasse le clou mais pour nous, ils ne sont que des flatteurs qui nous parlent avec douceur et qui n’ont ni votre gloire ni votre haine car vous les avaient déjà compris, ils sont en erreur. Et ils regretteront c est une certitude.

Excellence, l’inquiétude n’est pas en vous car les actions de vos ennemis feront de vous un sujet de gloire. Ces petits politiciens, semblables à ces « dirigeants » qui travaillent depuis des décennies pour la destruction du peuple Tchadien, ne méritent ni votre paix, ni votre guerre et quiconque compta sur eux pour votre destruction sera l’objet d’une désolation énorme. Ils pensent qu’ils trouveront des lions, ils ne trouveront que des lièvres. Ils prétendent être justes et justiciers, en réalité ils ne sont que des ignorants arrogants.

EXCELLENCE ALHADJ HISSEIN HABRE, vous êtes un homme d’acier, un sujet de référence pour la jeunesse, c’est pourquoi ils veulent changer le parcours de l’histoire. Nous, la jeunesse, nous savons très bien qu’aujourd’hui l’histoire poursuit l’homme, et justement la bonne gouvernance politique manque au peuple tchadien surtout vis-à-vis de la jeunesse. Il serait totalement injuste de s’adresser à vous sans mentionner le patriotisme dont vous êtes l’incarnation.

MONSIEUR LE PRESIDENT, EXCELLENCE, il est douloureux de faire ces constats amers ; nous ne vivons plus aujourd’hui dans ce pays appelé Tchad, jadis cité en exemple parmi les Etats qui se respectent en Afrique et dans le monde. Le Tchad dans lequel nous vivons est tout sauf le Tchad dont nous rêvons tous.

Depuis 1990, nous sommes ni un pays proprement dit, ni un peuple proprement vertueux, à chacun son maître et à chacun son destin, les citoyens craignent plus leurs dirigeants qu’une menace étrangère, EXCELLENCE voilà ce qu’est devenue votre chère patrie.

EXCELLENCE, voilà mes inquiétudes, l’inquiétude de la jeunesse, mais aussi celle du peuple, nous sommes inquiets parce que nous sommes réduits à l’omerta, parce que la justice, le droit, la liberté, la sécurité, ne nous appartiennent pas.

EXCELLENCE, nous sommes inquiets parce que ces loups sont auprès de vous.

EXCELLENCE, MONSIEUR LE PRESIDENT ELHADJ HISSEIN HABRE, pour finir j’aimerais tant faire comprendre, que la vérité est un cheval de fer, VOUS resterez toujours une icône pour la jeunesse africaine plus particulièrement pour la jeunesse tchadienne.

MAHAMAT KOCHEI WOUDDAI