CAS-HABRE : Les autorités sénégalaises seront responsables de tout ce qui arrivera à Habré

Le Collectif Africain de Soutien au Président Hissein Habré (CAS-HABRE) porte à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale que le 30 Septembre 2013, des individus inconnus ont fait irruption de force sur le lieu de détention du président Hissein HABRE.

Pendant que le Président était dans sa cellule, six(6) personnes (Quatre hommes et deux femmes l’une de nationalité Française et l’autre Belge) sans autorisation de visite ni qu’il ne soit préalablement avisé de leur venue, se sont introduites directement dans la chambre. Devant le refus catégorique du Président Habré d’échanger avec ces inconnus, ils ont aussitôt dégagé le lieu.

Le Cas-Habré dénonce avec la plus grande énergie cette intrusion de ces individus certainement malintentionnésen complicité avec la garde pénitentiaire eten violation de toutes les règles procédurales de visite d’un détenu.Le collectif condamne fermement cette agression inacceptable mettant en danger la vie même du Président Habré.
En toute légitimité, Le Cas-Habré exige la libération immédiate du Président Habré pour qu’il soit chez lui, dans sa famille en toute sécurité. Le collectif tient par ailleurs responsable les autorités Sénégalaises de tout ce qui adviendrait au Président Habré.

Le Président du Cas-Habré
Jules SAMBOU