AHMED KHALIFA NIASSE : « LA SEULE MOTIVATION DU SÉNÉGAL POUR JUGER HABRE EST FINANCIÈRE »

Ahmed Khalifa Niasse,surnommé l’Ayatollah de Kaolack, chef d’un Parti Politique,parle de son implication dans la guerre Tchad -Libye.
Dans une interview parue, ce jour Mardi 18 Août 2015 dans le journal "La Tribune"

Quel regard jetez-vous sur le procès d’Hissein Habré au Sénégal ?

La seule motivation du Sénégal pour juger Habré est financière.
Je le dis en connaissance de cause. L’Etat tchadien a proposé une contrepartie financière sous forme de dépôt au niveau du trésor et d’autres facilités financières.
Dans ce deal,Habré devrait être extradé dans son pays d’origine pour y être jugé.
Si l’opération a foiré, c’est parce que le Sénégal a jugé dérisoire l’offre des autorités tchadiennes. C’est fort de ce constat, que j’ai toujours défendu la thèse selon laquelle les juges des Chambres Africaines devraient se démettre de leur fonction en commençant par le Procureur spécial parce que l’Etat du Sénégal avait un intérêt financier dans ce procès.

Hissein Habre comparait seul devant la barre des CAE.Que vous inspire cet état de fait ?

Habré était le Président d’une partie du Tchad. Moi même, j’ai fait la campagne du Tchad avec les Libyens,les armes à la main, j’étais au front. J’étais même membre du QG opérationnel des troupes libyennes au Tchad. A côté de l’armée dirigée par le tandem Habré - Deby, il y avait une dizaine d’armées.
Tout le monde tirait surtout le monde .Il y a eu beaucoup de morts.
Si on nous dit aujourd’hui que Habré est le seul coupable de toutes ces tueries,il y a vraiment un problème.

Avez-vous des relations avec le Président Idriss Deby ?

Idriss DEBY est mon ami.C ’est même mon talibé.Je l’ai amené à Dakar pour faire la paix avec le Président soudanais Oumar El Bechir..

Propos recueillis par Siaka Ndong