AFFAIRE HABRE : Soutien de taille de la Collectivitè Lèbou au président Habré

Les dignitaires de la communauté Lébou de Ouakam, dirigés par le Jaraaf, ont rendu visite à Hisséne Habré, ce mardi 30 après midi. Par cette visite, la collectivité Lébou, entend apporter son soutien indéfectible à l’ex Président Tchadien dans cette affaire de jugement dont il fait l’objet.
Les dignitaires de la communauté Lébou de Ouakam ont, sous la direction du Grand Jaraaf, formé une délégation pour aller rendre visite à Hisséne Habré. Cette visite va dans le sens de faire savoir à M. Habré que la population Ouakamoise à travers ses dignitaires, le soutient dans son combat. « Hisséne Habré est un fils de Ouakam et tout ce qui touche à un fils de Ouakam nous touche » a déclaré Youssou Ndoye, Grand Jaraaf de Ouakam. Tout en espérant que les communautés de Yoff et de Ngor feront de même, le Grand Jaraaf soutient que toute la population de Ouakam manifeste sa solidarité à Hisséne Habré.
Youssou Thioune, le porte parole de la délégation a tenu à rassuré l’ex Président en ces termes « Nous sommes avec vous quoi qu’il arrive. Nous partageons tout… ». Pour le Grand Jaraaf, toute cette polémique autour du jugement de Habré, c’est l’argent qui en est la cause. Il pense que certaines personnes s’approprient de cette affaire pour se faire de l’argent. L’une des raisons qui ont poussé les notables à aller voir l’ancien chef d’Etat tchadien est son appartenance religieuse et le respect des valeurs lébous. « Nous le soutenons parce qu’il est musulman et nous sommes des musulmans comme lui. Nous allons en plus prier pour lui car, depuis 20 ans qu’il est à Ouakam on l’a jamais entendu dire ou faire quoi que ce soit qui va à l’encontre de nos aspirations » a confié Moussé Ndoye, le Ndéydji réw (ministre de l’intérieur lébou). Se prononçant sur la sommes réunie pour le jugement M. Habré, le Grand Jaraaf propose qu’’elle soit utilisée pour régler le problème d’inondations dans la banlieue.
Saluant cette initiative M. Habré a qualifié cette démarche comme étant un acte de fraternité, de solidarité et de foi musulmane. « J’ai longtemps souhaité cette rencontre mais Dieu a voulu que cela se fasse aujourd’hui » a-t-il laissé entendre. Il poursuit en disant que l’islam recommande à ce qu’un musulman protège son hôte et c’est le sens de cette visite. Faisant l’historique de ses relations avec le Sénégal qui ont commencé par son père, l’ex Président a confié qu’il a même donné à son fils le nom d’un ami sénégalais de son père. Pour Mm Habré les gens se fichent de ce qui s’est réellement passé. D’après elle, les gens ont plus confiance aux dossiers qu’on leurs livre qu’à la vraie version des faits ; pratique qu’elle a vivement tenu à déplorer. Elle a exprimé sa gratitude à la délégation et dit être très touchée par cet acte. Source : seneweb