ACTUALITE : Communiqué du Collectif Africain de Soutien au Président Hissein HABRE

Le Collectif Africain de Soutien au Président Hissein HABRE (CAS-HABRE) informe l’opinion publique nationale et internationale de la nouvelle tournure qu’a prise l’affaire Habré ces derniers jours.
En effet, ce mardi 02 juillet 2013 après 48 heures de séquestration, le Président Hissein Habré a été, au mépris de toutes les règles juridiques procédurales, inculpé et placé sous mandat de dépôt par les fameuses CHAMBRES AFRICAINES EXTRAJUDICIAIRES.
Pour rappel, le Président Habré a été kidnappé le Dimanche 30 juin 2013 aux environs 11 heures chez lui par sa propre garde de sécurité sans mandat d’arrêt encore moins une notification officielle, digne de pratiques mafieuses.

Le CAS-HABRE dénonce et condamne de la manière la plus ferme cet acharnement qui s’abat perpétuellement sur la personne du Président Habré depuis plus d’une décennie en dépit de toutes les décisions rendues par les hautes juridictions nationales et internationales. L’opinion publique doit savoir que cette inculpation intervient alors même que les avocats du Président Habré avaient saisi la Cour de la CEDEAO pour dénoncer les conditions de création des chambres africaines, leur organisation, leur composition et leurs règles de procédures, ces chambres étant constituées et fonctionnant en violation des principes établis pour les tribunaux internationaux ad hoc et la Constitution sénégalaise, et donc en violation des principes affirmés par la Cour de la CEDEAO dans son arrêt précédent de novembre 2010.

Au regard de tout ce qui précède, le CAS-HABRE prend en témoin l’opinion publique nationale comme internationale et met l’Etat Sénégalais devant ses responsabilités sur tout ce qui adviendrait au Président Habré, appelle une fois de plus au respect des décisions rendues et enfin demande sa libération immédiate et sans condition.

Le Président